Tuto #1 : Comment pêcher la truite en rivière ?

La méthode la plus courante pour les rivières alpines consiste à pêcher avec des appâts naturels tels que le ver de terre ou la teigne. Cette pêche, appelée « pêche au toc », se pratique à l’aide d’une canne anglaise, multibrins ou téléscopique, d’une longueur de 3,50 m à 6 mètres selon la technique employée.

Notre partenaire Alpes Fishing met à votre disposition une série d’articles et de vidéos pour accompagner votre apprentissage de la pêche. 


Avant de commencer…

Dans un premier temps, veillez à utiliser un matériel adapté et à réaliser un montage efficace pour la pêche au toc. Quelques articles utiles pour choisir et préparer son matériel.

Choisir son ensemble canne et moulinet pour pêcher la truite au toc

Les clés pour choisir son matériel : type et longueur de canne, moulinet à tambour fixe ou tambour tournant…

Réussir son montage et sa plombée pour la pêche de la truite au toc

Choisir son corps de ligne et réaliser efficacement sa plombée est l’une des clés de votre réussite. 

Réussir ses dérives pour la pêche de la truite au toc

Comprendre la dynamique des rivières, des zones de plat ou de courant, vous permettra d’appréhender votre dérive.

La technique de la pêche au toc

Une fois équipé, vous êtes prêt à vous lancer ! Choisissez votre rivière et rendez-vous au bord de l’eau pour prendre vos premiers poissons.

Tutoriel pêche au toc : le lancer et la dérive

Le B-A-BA de la pêche au toc consiste à lancer sa ligne en amont du poste, et à la laisser dériver vers l’aval en soutenant votre appât près du fond. 

La vidéo ci-dessous, publiée sur la chaîne YouTube Alpes Fishing s’intéresse aux erreurs courantes chez les débutants : réglage du frein de son moulinet, canne non adaptée, positionnement du rigoletto, ferrage inapproprié ou difficultés à ramener le poisson.

Pour davantage de conseils techniques, n’hésitez pas à consulter l’intégralité des articles « Truite » proposés par Alpes Fishing sur son site.